Sbarro Shahin 1000, 1983


 

L'histoire, à moins que ce ne soit la légende, dit qu'un riche propriétaire de Mercedes 500, trouvant sa voiture trop banale, s'adressa à un garagiste pour monter des portes papillon sur son coupé. La voiture était certes séduisante, mais la réalisation n'était pas à la hauteur, les portes ayant une facheuse tendance à... tomber ! Exaspéré, l'homme se tourna alors vers Franco Sbarro pour résoudre ce problème pour le moins ennuyeux. C'est ainsi que naquit la Shahin.

 

Légende ou réalité, peu importe. Le premier des six exemplaires construits était destiné à la fiancée d'un prince arabe, prénommée Shahin. Ce nom sera par la suite officieusement adopté pour l'ensemble de la série des six "gullwing". L'adoption de portes papillon est un exercice difficile et périlleux. Les problèmes à résoudre sont plus nombreux qu'on ne le pense au premier abord : renforcement de la rigidité de la structure autoporteuse, rigidité et poids des portes, étanchéïté, ajustage, précision et fiabilité. Du travail de haute volée, où rien ne doit être laissé au hasard.

 

Sbarro a supprimé la traditionnelle calandre Mercedes, remplacée par un ensemble de barettes horizontales recouvrant des doubles phares. Ce type de calandre sera repris plus tard par Sbarro sur d'autres Mercedes (voir plus bas) et pour le break Axel Onyx. Des bas de caisse et des nouvelles jantes complètent les transformations extérieures.

 

La mécanique d'origine (V8, 5 litres, 231 chevaux) a été jugée trop timide par Sbarro qui lui a préféré l'ancien bloc Mercedes de 6,9 litres développant 286 chevaux. Cette mécanique plus élitiste permet à la Shahin d'atteindre sans difficulté les 220 km/h. Portes fermées bien sûr ! Cependant, le moteur 5 litres V8 peut être conservé à la demande du client : il y eut en tout 28 exemplaires de Mercedes Gullwing Sbarro, dont 14 conservèrent le moteur 5 litres.

 

La Shahin est une des plus surprenantes réalisations de Sbarro. Pourtant, ce dernier fera évoluer le concept et présentera un an plus tard une version encore plus fantastique : la biturbo. Mais pour ça, il faut passer à la page suivante en cliquant ici !

 


Le style adopté pour la Shahin fera des petits. Sbarro constuira ainsi une Mercedes Gullwing 4 portes en 1986 et reprendra les éléments de carrosserie sur la berline classe S et le coupé SEC à portes classiques.

 

 

 

 

Sbarro SHAHIN 1000- (1983)

moteur

8 cylindres en V (origine Mercedes 450 SEL 6.9)

disposition

avant longitudinal

cylindrée

6834 cm3 - (107 x 95 mm)

alimentation

injection mécanique K-Jetronic

puissance

286 ch à 4250 tr/mn

couple

56 mkg à 3000 tr/mn

transmission

propulsion

boîte de vitesses

boîte automatique

freins

4 disques ventilés

vitesse maximale

220 km/h (estimation)

production

14 exemplaires (moteur 6,9) ; 14 exemplaires (moteur 5,0) de 1983 à 1985

 

 

English version

Photographies