Sbarro Alcador, 1995


 

Ce roadster, présenté au salon de Genève 1995, roule vraiment. Les élèves de l'Ecole Sbarro ne se sont pas contentés d'une maquette. Le projet s'organise autour de la circulation de l'air au dessus et au dessous de la voiture, ce qui se traduit de façon assez spectaculaire par ces deux tuyaux faisant office d'arceau. L'air frais est capté à l'avant au niveau des phares puis est dirigé vers l'arrière via les fameux arceaux pour refroidir le moteur. Ce dernier provient d'une Ferrari Testarossa (tout comme le châssis) : il s'agit donc d'un 12 cylindres boxer de 5 litres de cylindrée, poussé à 428 chevaux et placé en position centrale arrière. L'Alcador pesant moins lourd que la Testarossa, les performances déjà sérieuses deviennent explosives.

 

La carrosserie semble dictée par le souci de refroidissement de la mécanique, avec les arceaux et les énormes prises d'air latérales contenant les radiateurs comme sur la Testarossa. A signaler l'absence de pare-brise qui oblige le conducteur et son passager à porter un casque.

 

D'après les différentes photos que j'ai pu trouver, il semblerait qu'il y ait au moins 4 exemplaires de l'Alcador : une gris foncé, une gris clair et deux rouges. Une des rouges se distingue par la partie supérieure des arceaux peinte couleur carrosserie. La gris clair possède un aileron sous les pots d'échappement.

 

L'Alcador reste pour moi une des plus belles réussites de Franco Sbarro.

 

 

 

Moteur Ferrari Boxer 12 cylindres 5 litres

428 chevaux à 6750 tr/mn

50,1 mkg à 5500 tr/mn

jantes 18 pouces

pneus Dunlop SP Sport 2000

longueur 4,08 m

poids 1300 kg

 

English version

Photographies