Sbarro Espera Bourlingueur, 2003


 

Une dose de bonne Hummer !

 

En confiant aux élèves de l'école Espera un beau Berlingo tout neuf tout juste restylé, se doutait-on chez Citroën que ceux-ci en ferait un... Hummer ? C'est en tout cas dans ses termes-là que l'on m'a parlé pour la première fois du Bourlingueur. Et je dois avouer que, n'ayant pas encore vu l'engin, je suis resté sceptique. Jusqu'à ce que je reçoive les premières photos. Le résultat est surprenant, mais convainquant.

 

La ligne du Berlingo Bourlingueur est, selon le communiqué de presse, du style "out door". Prenons les choses dans l'ordre en commençant par le haut. Le toit est abaissé de 10 centimètres, mais la hauteur totale atteint tout de même 1,85 mètre. Les portes arrière s'ouvrent "dans le mauvais sens", comme sur une Rolls Royce Phantom ou une Mazda RX-8. Les passages de roues ont été élargis, le Berlingo atteignant à présent 2 mètres de large. De nouveaux boucliers avant et arrière font leur apparition, ainsi qu'un marche-pied. Le tout est supporté par des roues de 4x4 de 80 centimètres de diamètre.

 

Parlons maintenant de la mécanique. Exit les 4 cylindres et autres diesel. A l'avant se trouve à présent un 6 cylindres en V de 220 chevaux. Il s'agit du bloc que l'on retrouve notamment sur la Citroën C5 ou la Peugeot 406. Pour la petite histoire, le bloc du Bourlingueur est estampillé du lion Peugeot, mais recouvert d'un cache frappé des chevrons ! Pas de 4 roues motrices, la voiture reste une traction, mais bénéficie d'une motricité améliorée FAM (je n'en sais pas davantage). La boîte est manuelle à 5 rapports.

 

Comme d'habitude, le travail a été réalisé avec grand soin. Les petits détails en sont la preuve, comme le double chevron qui apparaît à l'intérieur de capot avant. Le pare-brise est à présent en deux parties, avec les essuie-glaces fixés en haut. L'intérieur reprend la teinte de la carrosserie.

 

Citroën inspire à Sbarro de superbes voitures. L'an passé, nous avions droit au Picasso Cup, une des plus belles Sbarro. Le Bourlingueur, dans un style différent, est un véhicule sympa. Je n'ai qu'un regret : l'arrière est trop proche du Berlingo de série. Il aurait fallu changer les feux arrière, mais Citroën n'aurait sûrement pas été d'accord ! Le mot de la fin sera celui du communiqué de presse : Pour tous ceux, qui, au quotidien en milieu urbain, imaginent les grands horizons, les moments d'évasion et de loisirs.

 

 

Citroën Berlingo Bourlingueur Espera Sbarro (2003)

moteur

V6 (origine PSA)

disposition

avant transversal

cylindrée

3000 cm3

 

4 soupapes par cylindre

puissance

220 ch

transmission

traction avant avec motricité améliorée FAM

boîte de vitesses

boîte manuelle 5 vitesses

roues

jantes 8X17'' Canyon ST ­ OZ ­ Canyon ST

pneus

265/70-17 BF Goodrich

dimensions

longueur nc- largeur 2,00 m - hauteur 1,85 m

production

1 exemplaire

 

English version

Photographies